in

21 individus arrêtés lors des opérations policières dans la capitale haïtienne

Lisez cet article dans la langue qui vous convient le mieux

Nous choisissons votre langue automatiquement, afin que vous puissiez mieux comprendre les articles, si vous n'êtes pas intéressé par cette langue, changez-la ci-dessus.

21 individus arrêtés lors des opérations policières à Village de Dieu, Grand-Ravine et autres quartiers selon le nouveau porte-parole de la PNH.

La PNH a attendu des semaines pour présenter un bilan détaillé de ses différentes interventions au niveau de Village de Dieu, Grand-Ravine, zone réputée chaude devenue au fil du temps, bastion du kidnapping à l’entrée sud de la capitale haïtienne. Ce mardi 22 décembre, le nouveau porte-parole de la PNH, présentant le bilan partiel des opérations de l’institution allant du 15 novembre 2020 à date, a fait savoir que 21 individus ont été interpellés.

Parmi les personnes arrêtées figurent des hommes liés au gang de “5 segond”, de barbecue… Il s’agit de Bernard Frenel, 36 ans, alias Kòk mò. Il appartient au gang “5 segond”. Davison André, 25 ans, Bernard Gévoir, 39 ans. Ce dernier est en connection avec Izo. Maxime François, 25 ans, spécialisé dans le vol de motocyclettes, Genord Déré, 37 ans, alias Kaporal. Il est de Grand-Ravine. Waldo Limite, un soldat vivant à Juvévat, il a été arrêté au Bicentenaire.

Rema Jean-Marc, 36 ans, soldat de Manno, arrêté à la rue des casernes. Paul Lucien, 48 ans, arrêté à la Rue Charreron. Joseph Stanley et Mario Augustin, tous deux arrêtés à Delmas 6. Ils sont membres du gang de Barbecue (Jimmy Chésirier). Toutes les personnes susmentionnés ont tenté de porter main forte au gang du Village de Dieu en difficulté.

Parmi ces individus, 10 font actuellement objet d’une enquête approfondie au niveau de la DCPJ. “Puisque les opérations sont en cours, le bilan est partiel”, précise Garry Desrosiers affirmant que la Police Nationale d’Haïti est déterminée à pacifier l’entrée sud de Port-au-Prince en la libérant totalement des bandits semant le deuil et la tristesse au sein des familles.

S’agissant des fêtes de fin d’année, le Porte-parole de la PNH annonce un ensemble de dispositions visant à ramener la paix dans le pays en vue de permettre à la population de passer les fêtes de fin d’année en toute quiétude et dans la sérénité. La police, à travers ses différentes unités assurera une présence constante et régulière dans les rues. La Police communautaire sera présente dans des quartiers pour sécuriser toutes les activités liées aux festivités de fin d’année, selon le Porte-parole informant qu’un rapport cordial entre l’institution et les syndicats dûment enregistrés a été établi.

Garry Desrosiers, présente le bilan partiel des opérations de la PNH du 15 novembre 2020 à date

Dans le cadre de ces opérations menées du 15 novembre 2020 à date, 20 armes à feu ont été saisies dont 10 pistolets de calibre 9mm et 2 revolvers de calibre 38, 3 boîtes de cartouches de 20 unités chacune et plus de 2 kilos de cocaïne.

Selon le nouveau porte-parole de la PNH, l’inspecteur Divisionnaire Garry Derosiers, dans le cadre d’une opération menée par le BLTS à Île-à-Vache où la quantité de cocaïne susmentionnée a été saisie, la PNH a confisqué 4 mille dollars américains et 1 million 886 mille 950 gourdes. Il a également fait état de plus de 8 arrestations dont 6 lors de l’opération à Ile-à-Vache.

S’agissant des accidents de la circulation, Garry Desrosiers affirme que la PNH a recensé 22 cas provoquant 10 décès et faisant 26 blessés. Pour ce nouveau bilan présenté par la Police Nationale d’Haïti ce mardi 22 décembre, 11 cas d’incendies ont été recensés dont 9 au niveau du département de l’Ouest. Dans le Sud-Est et les Nippes, deux cas de pendaisons ont été également enregistrés, s’il faut croire Garry Derosiers.

Dans le cadre d’une opération anti-kidnapping menée par la Direction Centrale de la Police Judiciaire à Canaan, Luckner Désir Johane a été blessé mortellement lors d’un échange de tirs avec la PNH. Son pistolet de calibre 9 mm, propriété de la Police Nationale d’Haïti, a été récupéré. Parallèlement, Sylvain Wilfort a été arrêté au cours de cette même opération. À Delmas 75, un individu a été arrêté. Il avait en sa possession un badge périmé et une radio de communication – tous propriétés de l’institution policière -, un badge des Nations-Unies, un pistolet 9mm, 15 cartouches, un téléphone portable et une plaque d’immatriculation des Services Secrets.

Written by Ceus isnel

Le bonheur ne s'acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d'entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son coeur.