in

En tournée en République Dominicaine, Claude Joseph défend les projets du président et la cause des étudiants

Lisez cet article dans la langue qui vous convient le mieux

Nous choisissons votre langue automatiquement, afin que vous puissiez mieux comprendre les articles, si vous n'êtes pas intéressé par cette langue, changez-la ci-dessus.

En tournée officielle en République dominicaine, Claude Joseph, le chancelier haïtien, défend les principaux projets du président Jovenel Moïse et la cause des étudiants en terre voisine.

Le ministre des affaires étrangères et des cultes a effectué une visite officielle du 29 novembre au 6 décembre 2020 en République voisine. Le chancelier haïtien, au cours de ce périple, qui s’est fait accompagner de son collègue du ministère des haïtiens vivant à l’étranger, Gonzague Edner Day, de son directeur de cabinet, Jean Claude Bathelemy, de huit journalistes et de l’ambassadeur d’Haïti en République dominicaine, le docteur Smith Augustin a rencontré officiels dominicains, les missions diplomatiques accréditées en Haïti, avec residence en République dominicaine et les représentants de la communauté haïtienne.

Rencontre avec le chef d’État dominicain, Luis Abinader Corona

Au cours de sa visite de travail, le ministre des Affaires étrangères Claude Joseph a été reçu au Palais national par le président dominicain Luis Abinader, pour échanger sur divers sujets concernant les deux pays tels que le commerce, l’immigration, la lutte contre la corruption, entre autres. Le chancelier a aussi fait écho du projet de réforme constitutionnelle du président Jovenel Moïse et ses intentions de réaliser des élections générales en 2021.

Des réunions de travail avec son homologue dominicain

Le Dr Claude Joseph a également eu plusieurs entretiens avec le ministre dominicain des Affaires étrangères Roberto Álvarez et a signé, en plus du protocole sur les délimitations des frontières entre les deux pays, une déclaration commune visant à promouvoir et à développer les relations de bon voisinage et la coopération bilatérale.

La réforme constitutionnelle et les élections au cœur de la visite

Le chancelier Claude Joseph a aussi tenu plusieurs réunions avec le personnel diplomatique et la communauté haïtienne à la fois à l’ambassade d’Haïti à Saint-Domingue et dans ses consulats situés à Barahona, Higuey, Dajabón et Santiago.

Dans ses rencontres avec les chefs de Missions diplomatiques accrédités en Haïti, avec résidence en République Dominicaine, le 30 Novembre dernier, le chancelier Claude Joseph a mis l’emphase sur la réforme constitutionnelle et le processus électoral initiés par le president Jovenel Moïse. Selon lui, la constitution en vigueur est à l’origine d’une situation d’instabilité chronique qui sape tous les efforts visant le développement durable du pays et le bien-être de la population haïtienne.

Avec ces leaders des communautés haïtiennes vivant en République dominicaine il a également discuté des multiples problèmes récurrents que confrontent les compatriotes haïtiens en territoire voisin et explorer les voies et moyens d’y apporter des solutions définitives et durables.

Aussi, le ministre des affaires étrangères a, au cours de cette visite officielle , adressé un message de solidarité et d’espoir à la diaspora haïtienne en République dominicaine tout en exhortant les compatriotes haïtiens à participer au processus de réforme constitutionnelle pour une plus grande intégration.

La cause des étudiants : une priorité pour le président Jovenel Moïse selon le ministre Claude Joseph

Particulièrement à Santiago, la province où se trouve la majorité des étudiants haïtiens en République dominicaine, avec la diligence du consulat général d’Haïti à Santiago, accompagné du nouveau consul général le sociologue , James Jacques, le ministre Claude Joseph a été porteur d’une parole réconfortante aux étudiants. Suivant le dernier accord trouvé avec son homologue dominicain, les étudiants qui sont entrés dans le pays avec un visa touriste ne feront plus face à des procédures de déportation comme autrefois.

En attendant une régularisation de leur situation avec l’octroi de visa étudiant à ces derniers, ils pourront étudier la tête froide, grâce à un visa spécial qui leur sera octoyé . Très heureux de cette nouvelle, ils ont même décerné une plaque d’honneur et mérite aux membres de la délégation qui se sont penchés généreusement sur leur dossier.

Written by Ceus isnel

Le bonheur ne s'acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d'entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son coeur.