in

Haïti : «les bandits ne feront plus la loi sous mon commandement » dixit Léon Charles

Le directeur général de la Police Nationale d’Haïti, promet peine et misère aux bandits qui sèment le trouble en Haïti. Intervenant dans le cadre de la troisième journée du congrès de la diaspora le samedi 16 janvier dernier à Pétion-ville,  Léon Charles a réaffirmé sa détermination  à poursuivre les criminels jusque dans leurs derniers retranchements.

Port-au-Prince, le 18 janvier 2021 :- Le nouveau directeur général de la Police Nationale d’Haïti (PNH) n’entend accorder aucun répit aux bandits. D’une opération à aune autre, Léon Charles se dit  déterminé à mettre les  malfrats hors d’état de nuire.

Cette volonté, le patron de la PNH l’a de nouveau  réitérée lors de la troisième journée du congrès de la diaspora.

« Il y a désormais un nouveau chef dans la ville et sous mon commandement, les bandits ne feront plus la loi » a déclaré le numéro un de l’institution policière.

Léon Charles demande aux criminels de changer de métier, sinon de faire face au triste sort qui leur est réservé.  Car, promet le commandant en chef de la PNH, les bandits seront traqués avec la dernière rigueur.

Et, conscient des difficultés auxquelles font face les policiers dans l’exercice de leur fonction, le  chef de  la police promet d’utiliser toutes les ressources dont il dispose, de manière à permettre à l’institution policière de répondre à ses obligations de protéger et de servir la population.

Ainsi, se félicite-t-il de l’augmentation de l’enveloppe budgétaire allouée à la PNH qui est passée de 10 à 16 milliards de gourdes pour l’exercice fiscal en cours

Le directeur général de la PNH veut tout mettre en œuvre pour ramener la paix et la sécurité dans la cité. Mais à mesure que des opérations se réalisent, les vieux démons surgissent et les actes d’enlèvement continuent notamment à Port-au-Prince. 

Le jeune entrepreneur, Mike Bélot a été enlevé samedi soir alors qu’un chauffeur d’autobus, Eryl Dédé, vient d’être kidnappé ce lundi matin au Centre-ville. On signale également d’autre cas survenus pendant le week-end dans la capitale haïtienne.

Written by Ceus isnel

Le bonheur ne s'acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d'entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son coeur.