in

Joe Biden aura le support des deux chambres pour mener sa politique

Lisez cet article dans la langue qui vous convient le mieux

Nous choisissons votre langue automatiquement, afin que vous puissiez mieux comprendre les articles, si vous n'êtes pas intéressé par cette langue, changez-la ci-dessus.

Joe Biden aura le support des deux chambres du congrès pour mener sa politique après son investiture le 20 janvier.

Le nouveau président élu américain aura récolté le fruit de sa campagne dans la Géorgie en faveur des deux candidats démocrates au sénat dans cet État qui n’a jamais élu de président démocrate depuis 1992 ni de sénateurs. Cet exploit a redistribué les cartes sur l’échiquier politique américain avec des pouvoirs exécutif et législatif dirigés par le camp des démocrates.

Les résultats des élections sénatoriales dans cet État remporté haut la main par Joe Biden relayés par les médias américains donnent la victoire au pasteur noir américain Raphael Warnock et au jeune de 33 ans Jon Ossof. Avec ces deux nouveaux sénateurs democrates Joe Biden pour les deux premières années de son mandat aura une majorité démocrate dans les deux chambres du Congrès américain.

Les deux nouveaux sénateurs Raphael Warnock et Jon Ossoff portent à 50 le nombre des sièges contrôlés par les démocrates au Sénat, donc ils sont à égalité avec les républicains. Mais grâce au vote dont dispose la vice-présidente Kamala Harris à titre de présidente de la Chambre haute, au congrès, les démocrates sont dorénavant majoritaires.

Le démocrate Raphael Warnock, pasteur afro-américain, a d’abord remporté son pari, en étant désigné vainqueur par l’Associated Press tard dans la nuit. Avec 97 % des voix dépouillées, il devançait la sénatrice sortante Kelly Loeffler par plus de 40 000 votes, ayant récolté 50,5 % des suffrages contre 49,5 % pour sa rivale. Il devient ainsi le premier Noir élu au Sénat des États-Unis en Géorgie, ancien État ségrégationniste.

David Perdue, un républicain dont le mandat au Sénat a pris fin dimanche, a été confronté à un défi concurrentiel de Jon Ossoff, un dirigeant de documentaire. En novembre, M. Perdue est tombé juste en deçà de la majorité dont il aurait besoin pour éviter un second tour, remportant 49,7% des voix, tandis que Ossoff avait 47,9% – une différence d’environ 88 000 voix.

Written by Ceus isnel

Le bonheur ne s'acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d'entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son coeur.