in

Joe Biden suspend les expulsions des États-Unis pendant 100 jours

Joe Biden, le nouveau président, en place depuis hier, suspend les expulsions des États-Unis pendant 100 jours.

Pour s’assurer que les États-Unis ont “un système d’immigration juste et efficace”, la nouvelle administration Biden – Harris a annoncé, au soir du mercredi 20 janvier, une suspension de 100 jours des expulsions d’immigrants illégaux du territoire des États-Unis.

Selon un communiqué du Département de la sécurité intérieure (DHS), “pendant 100 jours, à compter du 22 janvier 2021, le DHS suspendra les expulsions de certains non-ressortissants dont l’expulsion a été ordonnée”, a indiqué le secrétaire par intérim David Pekoske , nouvellement nommé par Biden.

La raison, a déclaré Pekoske, est de “garantir” que les États-Unis disposent “d’un système d’immigration juste et efficace axé sur la protection de la sécurité nationale, de la sécurité des frontières et de la sécurité publique”, pour lequel il a ordonné “une révision et un redémarrage” des protocoles.

Le département de la sécurité intérieure de n’a pas fourni de détails dans la déclaration sur ceux qui sont exclus de la mesure des 100 jours. Il a laissé entendre que cette période sera utilisée pour renforcer les Lois sur l’immigration.

Pendant la campagne, Biden s’était déjà engagé à cette suspension des expulsions, bien qu’à l’époque il l’ait fait sans exception. Un engagement pris après avoir reçu de vives critiques lors des primaires démocrates pour les expulsions massives du gouvernement de Barack Obama, dont il était vice-président.

La pause de 100 jours des expulsions rejoint une autre mesure annoncée mercredi par le DHS: la suspension des inscriptions du programme “Stay in Mexico”, qui a permis à Trump de renvoyer les demandeurs d’asile dans le pays voisin.

Written by Ceus isnel

Le bonheur ne s'acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d'entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son coeur.