in

Joe Biden, un président pas comme les autres

Joe Biden, un président pas comme les autres prête serment aujourd’hui. 36 ans sénateurs, huit ans vice-président des États-Unis, deux fois candidats aux primaires du parti démocrate.

Washington , États-Unis .- Avec sa prise de fonction ce mercredi 20 janvier, Joe Biden va marquer l’histoire et surtout, changer l’histoire des États-Unis par des caractéristiques propres à sa personne et sa présidence. Pas mal de records: le président le plus âgé, 78 ans; le président qui a remporté le plus de voix aux élections, plus de 80 millions ; le président qui a été sénateur pendant 36 ans, vice-président pendant 8 ans; le président dont son adversaire a refusé jusqu’au bout sa victoire, un assaut à même été lancé contre le Capitol, le 6 janvier dernier, par les partisans de Trump pour empêcher la validation par les parlementaires de ses votes de grands électeurs.

Un coup d’œil sur sa vie

Joseph Robinette Biden Junior dit Joe Biden est né le 20 novembre 1942 à Scranton en Pennsylvanie. Fils de Joseph R. Biden, vendeur de voitures et de Catherine Finnegan, il est l’aîné d’une tribu de cinq enfants. Il a 10 ans lorsque toute la famille s’installe dans le petit Etat du Delaware à la suite d’un revers de fortune. Son enfance est marquée par un bégaiement qui lui vaut les railleries de ses camarades. Le petit garçon surmonte ce handicap à force de récitations de poésies devant son miroir. Adolescent, Joe Biden se consacre à ses études et choisit un cursus en droit à l’université de Syracuse d’où il sort diplômé en 1968.

Une vie marquée par des drames familiaux

Joe Biden épouse en 1966 Neilia avec laquelle il a trois enfants; deux garçons, Beau, Hunter et une fille Naomi. Mais le 18 décembre 1972, il perd sa femme et sa fille dans un tragique accident de voiture. Ses deux fils, également victimes de l’accident, sont hospitalisés durant plusieurs semaines. Il a élevé alors seul ses deux fils qui ont eux survécu à l’accident et se remarie en 1977 avec Jil Tracy Jacobs qui lui fait une fille Ashley, en 1981.

Mais le sort va continuer à s’acharner sur Joe Biden. En mai 2015, son fils Beau, considéré comme son héritier politique, meurt des suites d’un cancer du cerveau à l’âge de 46 ans. Ce drame va lui faire renoncer à se présenter à l’investiture démocrate de 2016 remportée par Hillary Clinton.

Le plus jeune sénateur élu des États-Unis

En novembre 1972, il est élu sénateur dans le Delaware, à la veille de ses 30 ans. Après une campagne menée en amateur, à l’aide de l’une de ses soeurs ils ont confectionné des tracts maison, il devient le plus jeune sénateur des Etats-Unis. Membre du Parti Démocrate, il effectue un parcours brillant au sein de l’institution; de 1987 à 1995 il préside le Comité judiciaire et criminel du Sénat avant de prendre la tête du Comité des affaires étrangères à partir de 2002.

Déjà huit ans à la Maison Blanche

Dès 1987, il décide de se lancer dans la course à la Maison-Blanche en vue de l’élection présidentielle de novembre 1988. Mais Joe Biden est rapidement contraint d’abandonner sa candidature face à la polémique; il a plagié Neil Kinnock, leader du parti travailliste britannique, dans l’un de ses discours de campagne.

En 2008, il tente une deuxième fois sa chance, mais c’est Barack Obama qui est choisi. Le 4 novembre 2008, lors de l’élection à la présidence des Etats-Unis de Barack Obama, il devient vice-président. En janvier 2009, avant sa prestation de serment, il démissionne de son mandat de sénateur du Delaware, un, poste qu’il a occupé pendant 35 ans. En novembre 2012, il est réélu à la vice-présidence des Etats-Unis aux côtés de Obama.

Le 46è président des États-Unis, un homme au dessus de la mêlée

Le 7 novembre 2020, quatre jours après l’élection présidentielle, les médias américains mettent fin au suspense et annoncent la victoire de Joe Biden, élu 46ème président des Etats-Unis. C’est l’État de Pennsylvanie, où Joe Biden est né en 1942, qui offre au démocrate les 20 grands électeurs qui lui manquaient pour atteindre la barre des 270 grands électeurs.

Son accession à la présidence est le couronnement de plusieurs décennies de carrière politique au plus haut niveau. Sa présidence sera l’aboutissement d’une carrière politique qui a démarré il y a quasiment 50 ans.

2020 aura donc été la bonne pour un Joe Biden qui n’a jamais laissé tomber malgré ses difficultés pendant l’étape des primaires, enchaînant les gaffes lors des débats et devant la perspective d’affronter un Donald Trump qui parait imbattable et l’appelait “Sleepy Joe” (Joe l’endormi).

Mais sa ligne modérée rassure les électeurs démocrates, qui voient en Joe Biden l’homme qui peut rassembler toutes les franges du parti. Il est investi sur le fil et promet de prendre une femme pour vice-présidente. Ce sera Kamala Harris, la sénatrice de Californie, première femme afro-américaine à accéder à ce poste.

Joe Biden lors de sa campagne a fait preuve d’empathie, parle directement face à la caméra et au peuple américain lors des deux débats télévisés contre Donald Trump, et dénonce la gestion catastrophique de l’épidémie de coronavirus par le républicain.

Parmi les rares points à son programme, Joe Biden souhaite doubler le salaire minimum au niveau fédéral et investir massivement dans la lutte contre le réchauffement climatique. Aujourd’hui il est attendu au tournant d’abord pour réconcilier l’Amérique divisée entre les pro-Trump et le reste des américains, ensuite de remédier à la crise du coronavirus qui a déjà causé la mort de 400 000 américains.

Written by Ceus isnel

Le bonheur ne s'acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d'entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son coeur.