in

La Chine sanctionne Mike Pompeo et plusieurs proches collaborateurs de Trump

La Chine sanctionne Mike Pompeo et plusieurs proches collaborateurs de Donald Trump

Au moment même où le 46 président des États-Unis prêtait serment, la Chine a publié son communiqué sanctionnant les Etats Unis. La Chine a imposé des sanctions à 28 personnes des États-Unis, dont l’ancien secrétaire d’État Mike Pompeo, pour “des actions folles qui se sont gravement immiscées dans les affaires intérieures de la Chine”.

“Au cours des dernières années, certains politiciens américains anti-Chine, par intérêt politique égoïste, par préjugés et par haine contre la Chine et sans se soucier des intérêts des peuples chinois et américain, ont planifié, promu et exécuté une série de mouvements fous qui ont gravement interféré dans les affaires intérieures de la Chine, miné les intérêts de la Chine, offensé le peuple chinois et gravement perturbé les relations entre la Chine et les États-Unis”, lit on dans ce document publié par le ministère des affaires étrangères de la chine sur son site.

“Le gouvernement chinois est fermement résolu à défendre la souveraineté nationale, la sécurité et les intérêts de la Chine en matière de développement. La Chine a décidé de sanctionner 28 personnes qui ont gravement violé la souveraineté de la Chine et qui sont les principaux responsables de ces agissements des États-Unis sur les questions liées à la Chine”, poursuit le document.

“Il s’agit de Michael R. Pompeo, Peter K. Navarro, Robert C. O’Brien, David R. Stilwell, Matthew Pottinger, Alex M. Azar II, Keith J. Krach et Kelly D. K. Craft of the Trump administration ainsi que John R. Bolton et Stephen K. Bannon. Ces personnes et les membres de leur famille immédiate n’ont pas le droit d’entrer en Chine continentale, à Hong Kong et à Macao. Ces personnes, ainsi que les entreprises et institutions qui leur sont associées, ne peuvent pas non plus faire d’affaires avec la Chine.”

Le Conseil national de sécurité de Biden qui a immédiatement réagi,  a qualifié cette initiative d’”improductive et cynique”, et de “tentative de jouer sur les divisions partisanes”. L’administration Biden déclare que la décision de la Chine de sanctionner les fonctionnaires américains sous l’administration Trump était “improductive et cynique”.

Antony Blinken, diplomate expérimenté choisi par Joe Biden pour le poste de secrétaire d’État, a déclaré mardi lors d’une audition de confirmation devant une commission sénatoriale que la Chine représentait « sans aucun doute », à ses yeux, le plus important défi pour les États-Unis.

Premier geste symbolique du nouveau président américain : la représentante de Taïwan aux États-Unis avait été officiellement invitée à la cérémonie d’investiture ; ce que Taipei a présenté, ce jeudi 21 janvier, comme une première depuis que Washington a choisi en 1979 de reconnaître Pékin.

Written by Ceus isnel

Le bonheur ne s'acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d'entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son coeur.