in

La plateforme AJI-VIT et BHIEN plaident en faveur de l’utilisation de la langue Créole dans les cours et tribunaux

Lisez cet article dans la langue qui vous convient le mieux

Nous choisissons votre langue automatiquement, afin que vous puissiez mieux comprendre les articles, si vous n'êtes pas intéressé par cette langue, changez-la ci-dessus.

L’Association des Juges Indépendants qui Veillent sur leurs Indépendances Totales (AJI-VIT) et la Brigade des Huissiers Indépendants, pour l’Émancipation Nationale  plaident en faveur de l’utilisation de la langue Créole dans les cours et tribunaux

Dans une correspondance adressée au président du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire, l’Association des Juges Indépendants qui Veillent sur leurs Indépendances Totales (AJI-VIT) et la Brigade des Huissiers Indépendants, pour l’Émancipation Nationale demandent à ce que le créole soit utilisé dans les tribunaux et les cours.

La langue commune d’un peuple constitue un véritable indicateur, en matière d’identification et de représentation d’une nation véritable ont affirmé ces  juges et huissiers dans cette lettre portant la signature de  Me.Annyl CIVIL, Juge de Paix  Me Muxy ROCKFELLER du Barreau de Mirebalais, Romuald GRÅND-PIERRE, Huissier du TPI de Port-au-Prince et Al Duniel DIMANCHE, Huissier du TPI de Port-au-Prince.

“Parlant de langue commune pour notre chère NATION HAÏTIENNE, cette lettre vous est donc adressée Messieurs, le Président et membres dudit Conseil (CSPJ), dans le seul but de vous recommander à ce que l’ordre formel après délibération et conseil, soit donné à tous les Juges Haïtiens aux niveaux des Čours et Tribunaux du Pays ainsi qu’aux différents acteurs relevant de votre administration, pour que pratiquement notre langue maternelle qu’est “LE CREOLE” y soit effective, Ce conformément à l’article 5 de la constitution haïtienne (ancienne de 1987 et/ou amendée)”, écrivent ils.

“La JUSTICE en tant qu’une mission sacrée issue de ce Mystère indescriptible qu’est : “DIEU” doit être la source d’alimentation, reflétant son image à travers nos actes positifs qui témoigneront pour la gloire de ce grand CRÉATEUR le changement réel  et effectif de l’ancien SYSTÈME, ce, pour empêcher cette pratique persistante de l’injustice qui se fait en face de nous, à l’intérieur de nous et autour de nous, qui sommes tous d’ailleurs des acteurs complices de ce  dernier”, lit-on dans cette correspondance.

Le Staff de l’AJI-VIT & BHIEN se dit disponible pour travailler avec le CSPJ afin que le créole soit utilisé dans les cours et tribunaux, pour que les justiciables soient jugés dans leur propre langue.  (ŠA K AP KOULE KLÉ NAN BOUCH YO A), moyennant que les prescrits légaux y relatifs soient respectés, au niveau des Tribunaux et Cours du Pays.

“Le Staff de l’AJI-VIT & BHIEN se mettra toujours au travail, toujours disponible, pour la réussite de ce devoir de peuple respectueux des principes légaux, car cette violation flagrante de droits de nos propres frères et sœurs a trop duré et l’heure a sonné”, lit on dans cette lettre.

Written by Ceus isnel

Le bonheur ne s'acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d'entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son coeur.