in

Lancement du festival graffiti dédié à la lutte contre les changements climatiques en Haïti

Lisez cet article dans la langue qui vous convient le mieux

Nous choisissons votre langue automatiquement, afin que vous puissiez mieux comprendre les articles, si vous n'êtes pas intéressé par cette langue, changez-la ci-dessus.

Lancement, par l’ambassade du Canada et le CPAUAC du festival graffiti dédié à la lutte contre les changements climatiques en Haïti.

L’Ambassade du Canada en Haïti et le Collectif Pour la Promotion des Arts Urbains et de l’Art Contemporain (CPAUAC) ont procédé, ce jeudi 3 décembre, au lancement du Festival des Arts Urbains de Port-au-Prince baptisé « Festi Graffiti ». Du 3 au 13 décembre 2020 à Port- au-Prince, le festival tentera de sensibiliser la population haïtienne et les décideurs publics sur la lutte contre les changements climatiques à travers les arts de la rue.

Ce ” Festival Graffiti ” qui se déroule sur le thème : ” Génération Street Art : Se mobiliser pour le climat “, mobilse des jeunes artistes haïtiens et internationaux dans le cadre d’une série d’activités dont l’objectif ultime, à côté de la dimension artistique, reste la sensibilisation de la population haïtienne et des décideurs publics sur la lutte contre les changements climatiques à travers les arts de la rue.

Il s’agit bien de la 5e édition de Festi Graffiti. Lors de ce lancement à l’université quisqueya, Stuart Savage, Ambassadeur du Canada en Haïti, a fait savoir que le Canada est fier, cette année d’être un partenaire de premier plan de ce festival. A chaque édition, le festival attire de nouveaux participants notamment des femmes qui ont aussi leur place. Il a aussi remercié les autres partenaires qui, comme le Canada, croient que l’art est un médium d’opinion et un outil d’éducation.

Pour sa part, Jesus Valdes Pena, Ambassadeur du Mexique en Haïti, a dit espérer que le peuple haïtien pourra profiter de cette nouvelle approche de l’art et des échanges culturelles avec le Mexique dans un esprit de respect de la planète.

Ce festival favorisera également des échanges culturels entre le Pérou, la Suisse, la République Dominicaine, le Mexique, le Canada, la Belgique, la wallonie et Haïti avec la collaboration d’artistes tels que Sef1 (Pérou), Sun Nesu (Mexique), Dovente (République Dominicaine), Soaz (Belgique), Ivan Roque (USA) et Assaf (Haiti). Ensemble, ils réaliseront des fresques urbaines dans la zone métropolitaine et autres expressions visuelles dans le cadre de ce festival qui se déroule sur le thème : « Génération Street Art : Se mobiliser pour le climat ».

Written by Ceus isnel

Le bonheur ne s'acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d'entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son coeur.