in

Le groupe musical “EKIP” dénonce le kidnapping

Lisez cet article dans la langue qui vous convient le mieux

Nous choisissons votre langue automatiquement, afin que vous puissiez mieux comprendre les articles, si vous n'êtes pas intéressé par cette langue, changez-la ci-dessus.

Le groupe musical “EKIP MUSIQ” dénonce le phénomène du  kidnapping dans le pays

Inquiets face à la recrudescence des enlèvements  dans le pays, les musiciens de ka formation musicale EKIP montent au créneau pour dénoncer cette situation de terreur qui a atteint  le seuil de l’inacceptable.

Dans une note rendue publique ce 2 décembre, la bande à Shabba condamne les actes de Kidnapping et de violence qui ne font qu’augmenter dans le pays.

Ces musiciens  dénoncent aussi dans cette note, les enlèvements du musicien Philippe Augustin, du docteur Télémaque et de plein d’autres personnes.

“Nous sommes attristés par ce phénomène  qui apporte le deuil et la désolation dans les familles et qui terrorise la population”, indiquent-ils dans cette note.

Ils terminent la note en lançant un appel à l’union et à la paix pour lutter contre ce phénomène et  tirer le pays du gouffre dans lequel il se trouve actuellement.

EKIP est, pour l’instant, l’unique formation musicale à sortir de son silence pour dénoncer le phénomène du kidnapping dont les conséquences affecteront gravement le secteur musical, surtout en cette période des fêtes de fin d’année.

Written by Ceus isnel

Le bonheur ne s'acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d'entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son coeur.