in

Le projet de la nouvelle Constitution d’Haïti sera prêt le 26 février 2021, annonce le CCI

Lisez cet article dans la langue qui vous convient le mieux

Nous choisissons votre langue automatiquement, afin que vous puissiez mieux comprendre les articles, si vous n'êtes pas intéressé par cette langue, changez-la ci-dessus.

Le projet de la nouvelle Constitution d’Haïti sera prêt le 26 février 2021 annonce le Comité Consultatif Indépendant

ort-au-Prince , Haïti .- Le Comité Consultatif Indépendant a annoncé lors d’une conférence de presse, le lundi 7 décembre 2020, que son projet de la nouvelle constitution sera prêt et remis au locataire du palais national, Jovenel Moïse, le 26 février 2021.

“Une fois que nous aurons fini de recueillir toutes les réactions, suggestions et recommandations des secteurs, nous nous réunirons pour rédiger la Constitution”, a fait savoir, Louis Naud Pierre, membre du CCI.

“le 26 février 2021 est le délai fixé pour clôturer la rédaction du projet de la nouvelle Constitution et le soumettre au pouvoir exécutif.”

Contestations, Suspicions, le comité rassure

Ce comité, initiative du  président Jovenel Moïse, a été contesté par divers secteurs de la vie nationale. Mais l’ancien président, Me Boniface Alexandre, tente vainement d’écarter toutes soupçons en déclarant que le comité réalise un travail technique et non politique.

De son côté, le président du comité appelle ses collègues à la sérénité. ” Ne les (les politiciens)  laissez pas vous faire croire que nous allons simplement signer un document préalablement rédigé.”Jusque-là aucune personnalité du pouvoir ne nous a fait des recommandations”, a t-il déclaré.

Le système électoral, la participation de la diaspora aux élections, des points examinés par le comité

Le système électoral, la participation de la diaspora aux élections, le régime politique et le système gouvernemental figurent parmi  les différents points examinés par le comité, a fait savoir Louis Pierre Naud.

“Le système électoral est un enjeu critique. On a réalisé que toutes les crises qu’on a  connues ces 30 dernières années ont tendance à être des crises électorales. Ce sont toujours les concours électoraux qui déclenchent des manifestations et autres hostilités”, a t il déclaré.

Le comité s’est par contre abstenu de se prononcer sur  l’échéance du mandat de Jovenel Moïse, le 7 février 2021, stipulé par la Constitution dite amendée.

Appel à contribution

Louis Naud Pierre reconnaît cependant que, seul, le comité ne pourra pas répondre à toutes les interrogations et sollicite par conséquent les conseils d’experts, notamment d’anciens parlementaires, de constitutionnalistes et d’autres professionnels. “Il y a des problèmes auxquels nous n’avons toujours pas de réponses. Mais la société, la société civile et les partis politiques doivent apporter des réponses.”

Un “avant-projet de Constitution” sera élaboré et soumis, à partir du 8 janvier, aux ” constitutionnels, institutions indépendantes, secteurs et personnalités de la société civile en Haïti et à l’étranger qui peuvent suggérer des modifications. La Constitution sera aussi soumise à un référendum populaire “au premier semestre 2021.”

Written by Ceus isnel

Le bonheur ne s'acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d'entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son coeur.