in

« Les dix lycées annoncés par Jovenel Moïse avancent à grands pas », assure le ministre de l’Education nationale

Lisez cet article dans la langue qui vous convient le mieux

Nous choisissons votre langue automatiquement, afin que vous puissiez mieux comprendre les articles, si vous n'êtes pas intéressé par cette langue, changez-la ci-dessus.

Le projet de construction de dix lycées promis par le Chef de l’Etat, Jovenel Moïse, à la population avance à grands pas, à fait savoir le ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle. Lors d’une entrevue accordée à notre rédaction le mercredi 6 janvier, Pierre Josué Agénord Cadet explique que mis à part les dix lycées annoncés par le chef de l’Etat d’autres infrastructures scolaires sont aussi en construction dans le pays.

Port-au-Prince, le 7 janvier 2021.- Après avoir constaté la caducité du parlement, le 13 janvier 2020, Jovenel Moïse avait promis de construire dix lycées avec les fonds devant payer les parlementaires. Environ un ans après, le ministre de l’Education nationale, Pierre Josué Agénord Cadet, explique que le projet va bon train.

« Sur les 10 lycées annoncés, deux étaient déjà financés par la coopération japonaise. Il s’agit du Lycée Marie Jeanne et du Lycée du Cent Cinquantenaire. Nous avions remplacé ces deux lycées par deux autres comme le voulait le chef de l’Etat. Au jourdhui, l’appel d’offre pour sept autres est déjà lancé. Les intéressés peuvent consulter les derniers numéros du journal Le Nouvelliste. La construction de deux autres est très avancée », a d’abord expliqué le titulaire du MENFP.

Plus loin, Pierre Josué Agénord Cadet ajoute que le dixième lycée dans le cadre du projet, Lycée Jean Jacques Dessalines, les fonds sont disponibles mais des questions administratives restent encore à régler avant de démarrer les travaux. « Les habitants de Carrefour-Feuilles et de Bas peu de chose sont très accrochés à leur lycée, le construire dans un autre endroit serait un affront à ces citoyens. Et aussi le chef de l’Etat tient ce dossier à coeur et veut que le lycée qui porte le nom du père de la patrie soit un lycée de référence », poursuit le ministre Cadet.

Le ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle rassure ceux qui se montrent pessimistes. Il renouvelle la volonté du chef de l’Etat Jovenel Moïse à travailler pour permettre aux enfants du pays de bénéficier d’une meilleure éducation et dans des espaces adaptés.

Written by Ceus isnel

Le bonheur ne s'acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d'entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son coeur.