in

Suspension de la séance au Congrès après l’irruption de manifestants pro-Trump

Lisez cet article dans la langue qui vous convient le mieux

Nous choisissons votre langue automatiquement, afin que vous puissiez mieux comprendre les articles, si vous n'êtes pas intéressé par cette langue, changez-la ci-dessus.

Suspension de la séance au Congrès après l’irruption de manifestants pro-Trump, les démocrates parlent d’un coup d’État.

Washington, États-Unis .- Lors de la séance de validation des votes des grands électeurs au sénat américain donnant Joe Biden gagnant des élections présidentielles du 3 novembre dernier aux dépends de Donald Trump, des milliers de manifestants favorables au président Donald Trump ont envahi la colline du Capitole à Washington.

Les manifestants ont fait irruption lors des débats à la Chambre des représentants. Ils ont investi la salle de séance du sénat et plusieurs bureaux dont celui de Nancy Pelosi, la présidente de la chambre des représentants. Ils ont aussi vandalisé certains bureaux et l’enceinte du Capitole et occupé les terrasses, ce qui a provoqué l’évacuation des bâtiments du Congrès.

Les images diffusées par CNN montrent une foule de gens avec des drapeaux dans les marches du Capitole. Un manifestant aurait réussi à s’introduire dans le bâtiment, rapporte le média américain. Les policiers auraient dégainé leurs armes dans le Capitole pour protéger les élus, selon AFP.

Les élus ont été évacués vers un lieu qu’ils ne peuvent pas divulguer, dit un élu américain à CNN. Des manifestants ont brisé une fenêtre avant de s’introduire dans le bâtiment. Des agents de la Garde nationale de la Virginie et des policiers d’État auraient été appelés en renfort à Washington pour les manifestations, selon Associated Press.

Les démocrates crient au coup d’État

Le chef de la majorité des sénateurs démocrates, Chuck Schumer accusent les élus républicains qui contestent la victoire de Joe Biden à la présidentielle de s’associer à une « tentative de coup d’État ». « Tristement, et dangereusement, certains éléments du parti républicain pensent que leur survie politique dépend de leur participation à une tentative de coup d’État », a-t-il déclaré peu avant l’interruption de la séance au Congrès par les manifestants pro-Trump.

Trump demande à ses partisans de rester pacifiques

Pour sa part, le président Donald Trump a appelé à protester pacifiquement. “Je demande à tout le monde au Capitole des États-Unis de rester pacifique. Pas de violence! N’oubliez pas que NOUS sommes le Parti de la loi et de l’ordre – respectez la loi et nos grands hommes et femmes en bleu. Je vous remercie!”, a-t-il déclaré.

Dans un précédent tweet il a dit : “Veuillez soutenir notre police du Capitole et notre application de la loi. Ils sont vraiment du côté de notre pays. Restez en paix!”

Written by Ceus isnel

Le bonheur ne s'acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d'entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son coeur.