in

Tirs d’armes automatiques à Carrefour : au moins 6 blessés recensés

Lisez cet article dans la langue qui vous convient le mieux

Nous choisissons votre langue automatiquement, afin que vous puissiez mieux comprendre les articles, si vous n'êtes pas intéressé par cette langue, changez-la ci-dessus.

L’ancien député de Carrefour, Jacques Bauvil confirme que des hommes armés en quête de territoire ont troublé le sommeil des résidents des quartiers de Tesso, Waney 83 et 87. Jusqu’en milieu de journée du vendredi 27 novembre, des tirs nourris ont résonné dans ce secteur. Le bilan partiel  fait état de 6 blessés par balles

Vendredi 27 novembre 2020 ((rezonodwes.com))– Selon les détails fournis par l’ancien député de Carrefour, des civils armés ont entretenu la terreur à Carrefour.

Des tirs d’armes automatiques ont résonné dans les quartiers Tesso, Waney 83 et 87 dans la commune et provoquant la terreur, rapporte Jaques Bauvil, intervenant, ce vendredi, sur les ondes de Radio Kiskeya.

Des hommes armés, environ une centaine, en quête de territoire, ont tenté dans la nuit du jeudi à vendredi, de déloger certains bandits. Encagoulés, ces caïds ont fait régner la peur en maintenant la panique dans le secteur.

Dans l’intervalle, des barricades de pneus enflammés ont été dressées sur la chaussée et des artères sont restées coupées à la circulation. Jusqu’à la fin de la journée, la situation restait tendue à Carrefour.

La Police nationale d’Haïti (PNH), alertée par la situation peinait à rétablir l’ordre, rapportent des résidents des quartiers Tesson, Waney 83 et 87

Des tirs nourris consécutifs aux affrontements ont fait au moins 6 blessés, révèlent des témoins. Des agents de l’ordre prévenus par le développement de la situation ont été mis en déroute par les bandits, signalent des citoyens

Written by Ceus isnel

Le bonheur ne s'acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d'entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son coeur.