in

Usage de gyrophare et sirène, la Police nationale alerte les chauffeurs

La Police nationale d’Haïti (PNH), via la Direction de la police administrative et la Direction de la Circulation et de la Police Routière (DCPR), lance une mise en garde aux chauffeurs de véhicules circulant sur la voie publique utilisant sirène et gyrophare. Dans deux notes dont notre rédaction a recu copie le mercredi 6 janvier 2021, la police rappelle qu’il y a des sanctions prévues pour les contrevenants.

Port-au-Prince, le mercredi 06 janvier 2020.- Dans ces deux notes , la Police nationale lance une mise en garde aux propriétaires et chauffeurs de véhicules circulant sur la voie publique dans des conditions évidentes d’insécurité, d’insalubrité ou de délabrement, en vertu de l’article 138 du décret du 26 mars 2020, et ceux qui utilisent les gyrophares ou sirènes. Elle rappelle que des sanctions sont prévues allant jusqu’à la confiscation des véhicules pour les suites de droit conformément aux articles 148 et 152 du décret du 26 mai 2006.

« Des mesures appropriées jusqu’à la confiscation de véhicules sont prévues, en cas de désobéissance », peut-on lire dans la note.

Notons que ces notes de mise en garde portent la signature du commissaire divisionnaire Mones AUGUSTE et celle de l’inspecteur général de la Police administrative, Marc Justin.

Written by Ceus isnel

Le bonheur ne s'acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d'entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son coeur.